Ashtanga Yoga

Sri K. Pattabhi Jois disait : « Tout le monde peut pratiquer. Le jeune peut pratiquer. Le vieux peut pratiquer. Le très vieux peut pratiquer. La personne malade peut pratiquer. Celui qui n’a pas de force peut pratiquer. L’exception est le fainéant ; le fainéant ne peut pas pratiquer le yoga. »

Pratiquer le Ashtanga Yoga

Pratique très riche et très complète, le Ashtanga Yoga est souvent présenté comme un Yoga très dynamique et parfois très exigeant. Il accorde une très grande importance aux postures, et les cours de Yoga Ashtanga sont souvent très appréciés des sportifs et des personnes qui s’intéressent aux bienfaits physiques du yoga. Il ne faut cependant pas sous-estimer l’intérêt spirituel, méditatif du Ashtanga Yoga. Chaque yogi doit adapter sa séance de Yoga à ce dont il a besoin, dans le présent, pour son chemin personnel.

Le Ashtanga Yoga est parfois déconseillé aux débutants ou aux personnes qui manquent de force ou de souplesse. C’est un raccourci regrettable : les professeurs de yoga sont parfaitement capables d’adapter leur cours, et le Ashtanga Yoga s’adresse absolument à tous.

Voir notre Planning

La première série d’Ashtanga Vinyasa Yoga

Au Caracol nous guidons la moitié de la première série d’Ashtanga Vinyasa Yoga.

Elle est aussi appellée Yoga Chikitsa en sanskrit, ce qui signifie « la thérapie du Yoga » ou « la cure par le yoga ».

La pratique est une méditation en mouvement dont le but est de purifier le corps.

Le vinyasa a un effet « chauffant » ou les muscles, le système nerveux, les glandes du système lymphatique et du système endocrinien sont mieux irrigués de sang. Les toxines sont éliminées par la transpiration et par un profond nettoyage des reins. Ce processus de nettoyage et purification du corps va se faire petit à petit, ce pour cela qu’il est important d’être patient, et de pratiquer en pleine conscience et de manière régulière.

Pratiquer la première série d’Ashtanga Vinyasa Yoga

La première série est structurée en 5 étapes :

  • Echauffement : mantra d’ouverture, salutation au soleil A, salutation au soleil B.
  • Postures débout : flexions en avant, torsions, équilibres.
  • Série : postures assises avec flexions en avant, torsions, équilibres sur les bras, ouvertures des hanches, postures de gainage avec équilibres. Il s’agit des postures qui préparent le corps pour les extensions de la deuxième série.
  • Séquence de clôture : extensions, inversions et respiration profonde.
  • Relaxation : savasana et mantra de clôture.

.

Il est important de maîtriser une posture avant d’avancer à la suivante. C’est en respectant cette méthode que le corps peut commencer à s’ouvrir, à gagner de la force et de la souplesse et à se préparer pour l’étape suivante.

Chaque personne progresse différemment. Le but n’est pas de connaître beaucoup d’asanas, mais de pratiquer au moins une posture en pleine conscience en connectant le corps et la respiration. En allant trop vite dans les postures, l’effet thérapeutique se perd et le yogi risque de se blesser.

Les origines du Ashtanga Yoga

Le terme Ashtanga provient du sanskrit « ashtau » qui veut 8 et « anga » qui signifie membres.

Pattabhi Jois reçut la méthode vinyasa de son maître, Tirumalai Krishnamacharya ; le maître de Krishnamacharya, Ramamohan Brahmachary, lui avait demandé d’entreprendre des recherches sur ce qui était considéré comme le dernier exemplaire existant d’un texte par ailleurs introuvable : Le Yoga Korunta, rédigé par le sage Vaman.

Selon Krishnamacharya, le Yoga Korunta comprenait le vinyasa yoga, ainsi que le Yoga Sutra de Patanjali et le commentaire de Rishi Vyasa, le Yoga Bhashya, réunis en un ouvrage.

Il semblerait donc que ce que nous appelons aujourd’hui l’ashtanga yoga de Patanjali et l’ashtanga vinyasa yoga de Rishi Vamana étaient autrefois le même système.

Les fondamentaux du Ashtanga Yoga

Le Yoga Korunta de Vamana nous dit que les asanas du yoga doivent être pratiqués avec des vinyasas ( vinyasa = connexion du mouvement avec la respiration) : Vina vinyasa yogena asana dihna karayet.

Le texte signale également la méthode à suivre par les pratiquants pour le développement des sens et d’une profonde conscience de leur corps, de leurs sensations, de leurs émotions et de leur mental. Les fondamentaux de cette méthode sont :

  • Ujjayi : la respiration
  • Les bandhas : les verrous
  • Les drishtis : points d’attention focalisée
  • Le vinyasa : transition entre les postures (demi-salutation au soleil).

.

Il existe plusieurs séries d’ashtanga vinyasa yoga : première série, deuxième série ou série intermédiaire et troisième série ou série avancée A, B, C et D.